Inicio 2018-03-15T12:54:53+00:00

Qu´est-ce que le PBC?

En plein coeur de la cité médiévale d´Aínsa, au carrefour des accès au Parc National d´Ordesa et du Mont Perdu, le Pyrénées Bird Center offre des informations spécialisées, pour observer et photographier des rapaces nécrophages dans la région du Sobrarbe. Géré par la Fondation pour la Conservation du Gypaète, il se trouve à l´Écomusée de la Faune Pyrénéenne qui exhibe une exposition intéressante sur la biodiversité pyrénéenne. La visite est une étape indispensable, point de départ pour les observateurs d´oiseaux amoureux de la nature pyrénéenne.

Regardez et photographiez nos protagonistes

La région du Sobrarbe est l´une des meilleures destinations au monde, afin d´ observer et photographier les rapaces nécrophages. Le nombre important de ces oiseaux de proie est dû à la présence d´un système d´élevage extensif, de mangeoires spécifiques adaptées, au relief montagneux et au climat qui leur sont favorables.

Quebrantahuesos

Le gypaète barbu
(Gypaetus barbatus)

Statut en Espagne:
En danger de disparition.
Population au Sobrarbe/PBC:
Près de 30 unités reproductrices (formées par des couples et trios).

alimoche

Le percnoptère d´Égypte
(Neoprhon pernopterus)

Statut en Espagne:
Vulnérable
Population au Sobrarbe/PBC: :
Environ 20 couples reproducteurs.

milano real

Le milan royal
(Milvus milvus)

Statut en Espagne: :
En danger de disparition.
Population PBC:
Plus de 50 couples reproducteurs.

milano negro

Le milan noir
(Milvus migrans)

Statut en Espagne: :
Hors de danger.
Population au Sobrarbe :
Plus de 50 couples reproducteurs.

buitre leonado

Le vautour fauve
(Gyps fulvus)

Statut en Espagne:
Hors de danger
Population au Sobrarbe:
Plus de 150 couples reproducteurs..

buitre negro

Le vautour moine
(Aegypius monachus)

Statut en Espagne:
Vulnérable.
Population au Sobrarbe/PBC: :
Exemplaires isolés en visite occasionnelle.

cuervo

Le grand corbeau
(Corvus corax)

Statut en Espagne:
Hors de danger.
Population au Sobrarbe/PBC:
Plus de 150 couples reproducteurs.

águila real

L´aigle royal
(Aquila chrysaetos)

Statut en Espagne:
Hors de danger.
Population au Sobrarbe/PBC:
Environ 26 unités reproductrices.

Points d´observation et circuits du PBC

Mapa de Puntos y Rutas de Observación

1. Mangeoire pour oiseaux nécrophages d´Aínsa
2. Sentier des belvédères “Los miradores de Revilla”
3. Sentier “El mirador de las rapaces”
4. Point d´observation “Gargantas de Escuaín”
5. Point d´observation “Paso de la Inclusa”

Puntos y rutas de observación

Mapa de Puntos y Rutas de Observación

1. Comedero de aves necrófagas de Aínsa
2. Sendero de “Los miradores de Revilla”
3. Sendero “El mirador de las rapaces”
4. Punto de observación “Gargantas de Escuaín”
5. Punto de observación “Paso de la Inclusa”

Points d´observation et circuits du PBC

Mapa de Puntos y Rutas de Observación

1. Mangeoire pour oiseaux nécrophages d´Aínsa
2. Sentier des belvédères “Los miradores de Revilla”
3. Sentier “El mirador de las rapaces”
4. Point d´observation “Gargantas de Escuaín”
5. Point d´observation “Paso de la Inclusa”

1.

Mangeoire pour oiseaux nécrophages d´Aínsa.

OFFRE DE HIDES PHOTOGRAPHIQUES

Localisation et accès
Noyau urbain d´Aínsa. Garer la voiture sur le parking qui jouxte l´arrêt de bus du Río Ara. Suivre la piste ascendante qui s´amorce à côté de l´hôtel Mesón de l´Aínsa, en direction vers Morillo de Tou.

Coordonnées géogaphiques 
42º 24´44.91” N 0º 08´24.57” E
Altitude: 534 mts.

Description de l´itinéraire
Simple approche à pied, 1 km. À 150 m. en face de la mangeoire, il y a un poste d´observation délimité par un écran de végétation, formé par des cyprès et un panneau d´interprétation.

Valeurs ornithologiques
Mangeoire spéciale pour oiseaux nécrophages. Notre expérience démontre une bonne acceptation des vautours fauves, très favorable dans le cas des percnotères d´Égypte et des milans royaux. Deux couples de gypaètes barbus le visitent régulièrement.

Phénologie du parcours
Peut être visité durant toute l´année, bien que nous vous conseillions de vous renseigner par téléphone auprès du PBC, afin de savoir quels sont les jours et les horaires où nous leur apportons de la nourriture. Notez qu´en hiver, les espèces migratoires telles que le percnotère d´Égypte et le milan noir sont absentes!

Particularité et valeurs environnementales
Cette mangeoire nous offre des “hides” ou cachettes photographiques avec des vitres teintées, situées à l´intérieur du poste d´alimentation, qui permettent l´observation et la réalisation de sessions photographiques, tournages audiovisuels des bonnes “pitances”, à moins de 20 m. des espèces emblématiques de l´avifaune nécrophage, d´intérêt communautaire. Que ce soit pour l´observation ou pour prendre des photos, veuillez nous consulter au 00 34 974 500 597 (siège du PBC). En sus, nous vous proposons la visite de l´Écomusée de la Faune pyrénéenne, sis au Château d´Aínsa, qui dispose en outre d´autres équipements et d´un échantillonage de rapaces vivants et irrécupérables.

2.

Sentier des belvédères de Revilla.

HÉBERGEMENT ORNITHOLOGIQUE DANS LE MEILLEUR ENDROIT AU MONDE, POUR L´OBSERVATION DU VAUTOUR BARBU

Localisation et accès
Depuis Aínsa, prendre la route A-138, en direction de la France. À Hospital de Tella, bifurquer à gauche, vers Tella pour prendre à nouveau une bifurcation à gauche, jusqu´à Revilla.  Point de départ au niveau du panneau d´interprétation du sentier, situé dans un virage très prononcé, à 500 m. de Revilla.

Coordonnées géographiques
Point de départ:
42º 35´51.65” N 0º 08´31.62” E
Altitude: 1.207 mts.
Point principal d´observation:
42º 36´03.022 N 0º07´44.842 E
Altitude: 1.240 mts.

Description de l´itinéraire
Le sentier suit la rive gauche des Gorges d´Escuaín, sur une vire à flanc de falaise. Il permet de contempler les vues magnifiques sur les gorges, grâce aux belvédères situés stratégiquement. Longueur du parcours: 2 km. Dénivelé positif: 100 m.

Valeurs ornithologiques:
Le protagoniste incontesté de cet itinéraire est le gypaète. Il y une forte densité de cette espèce, grâce à l´existence d´un point d´alimentation supplémentaire dans la vallée. Les rapaces rupicoles sont présents, que l´on peut rencontrer et observer comme l´aigle royal, le vautour fauve, le percnoptère d´Égypte et le faucon pèlerin.

Phénologie du parcours
Peut être visité pendant toute l´année. En juillet et en août, les Fondation du Gypaète organise des visites guidées (renseignez-vous auprès du PBC).

Particularité et valeurs environnementales
Cette vallée enclavée dans le Parc National d´Ordesa et du Mont Perdu possède un remarquable attrait géologique, faunistique et botanique de tout genre. Au village de Revilla, la Fondation du Gypaète dispose de la Station biologique “Monte Perdido”, hébergement environnemental dédié à la formation et à l´étude de la nature (renseignez-vous auprès du PBC).

3.

Sentier “el mirador de las rapaces”.

DIVERSITÉ DES OISEAUX ET QUIÉTUDE AU PIED DE LA PEÑA MONTAÑESA

Localisation et accès
Depuis Aínsa, prendre la route qui mène vers le village Pueyo de Araguás et Torrelisa. En face de Torrelisa, se garer sur une aire d´interprétation dotée de panneaux explicatifs, tables et bancs.

Coordonnées géographiques
42º 27´36.67” N 0º 11´18.59” E
Altitude: 884 mts.

Description de l´itinéraire
Ce parcours circulaire de 7 km, permet de parcourir les vastes chênaies de Peña Montañesa à proximité des rochers, d´observer les oiseaux rupicoles et forestiers. Vous pouvez obtener un petit dépliant interprétatif de cet itinéraire dans les Gîtes ruraux de El Pueyo de Araguás et au siège du PBC.

Valeurs ornithologiques
Rapaces rupicoles et forestiers dont les gypaètes barbus, les colonies reproductrices du vautour fauve, vautours percnoptères, faucons pèlerins, milans royaux, autours, circaètes Jean-le-Blanc, aigles bottés et bondrées apivores.

Phénologie du parcours
Conseillé en hiver, au printemps et en automne. En été, en fonction de la météo, il peut faire très chaud.

Particularités et valeurs environnementales
Il s´agit d´un des secteurs les plus riches en espèces aviaires de la región pyrénéenne grâce aux vastes gradients altitudinaux et à la diversité d´ambiences dans si peu d´espace (nous passons des forêts méditerranéennes aux sapinières et à la haute-montagne). Ce secteur nous donne la possiblité de faire l´ascension à la Peña Montañesa ou une excursión jusqu´à l´Ermitage de la Espelunga. Des visites guidées au Monastère de San Victorián sont organisées de mars à décembre.

4.

Point d´observation dans les Gorges d´Escuaín.

PARC NATIONAL D´ORDESA ET DU MONT PERDU

Localisation et accès
Depuis Aínsa, prendre la route A-138 en direction de la France. Au rond-point d´Escalona, prendre la route vers Añisclo mais bifurquer vers Puértolas pour ensuite continuer jusqu´à Escuaín. Vous devrez vous garer dans un virage très prononcé situé à environ 100 m. du village, près des panneaux d´interprétation et suivre la piste forestière indiquée juste avant d´arriver à Revilla.

Coordonnées géographiques
Point de départ:
42º 35´44.61” N 0º 07´42.46” E
Altitude: 1.227 mts.
Point d´observation:
42º 36´46.71” N 0º 05´54.81” E
Altitude:  1.521 mts.

Description de l´itinéraire
Suivre la piste forestière de La Valle jusqu´à l´endroit connu sous le nom de la Corona situé au bout de cette piste (prévoir 1 h 15 de marche à pied, 4,8 km et 320 mètres de dénivelé positif). Sur notre droite, nous verrons les Gorges d´Escuaín et la Sierra de las Sucas, des prairies et d´anciens champs en terrasses, des forêts de sapins sauvages avant d´atteindre une clairière déboisée, qui s´appelle La Valle.

Valeurs ornithologiques
Il s´agit d´un des premiers points d´alimentation supplémentaire spécifiques destinés au gypaète barbu, qui ont été créés en Aragon. L´isolement du lieu et l´apport continu de nourriture du Parc national depuis plusieurs décennies, ont favorisé une densité élevée d´exemplaires d´âges différents. Ces deux aspects revêtent un grand intérêt pour la formation dans la reconnaissance des âges. Notons la présence du reste d´oiseaux nécrophages tels les vautours fauves, milans royaux, percnoptères d´Egypte, et plus rarement quelques exemplaires isolés de vautours moines. Nous pouvons citer également d´autres oiseaux et espèces de montagne: aigles royaux, craves à bec rouge, choquards à bec jaune et izards.

Phénologie du parcours
Praticable toute l´année. Il peut y avoir des problèmes d´accès durant l´hiver, à cause de la neige, tout spécialement de décembre à mars, mois durant lesquels la garderie du Parc National adapte le point d´apport alimentaire sur des lieux accesibles par des pistes.

Particularités et valeurs environnementales
Situé dans le Parc National d´Ordesa et du Mont Perdu, ce secteur relève d´une norme spéciale de protection. Des restrictions sont clairement spécifiées sur des panneaux, telles que celles de ne pas abandonner le sentier à proximité de la mangeoire et de ne pas gêner les oiseaux. Les panneaux nous conduisent jusqu´à un observatoire couvert, en bois, qui dispose d´informations interprétatives et d´un système de participation sociale destiné à l´apport d´informations concernant les observations réalisées. À Escuaín, il existe un point d´information du Parc National, ouvert de Pâques à octubre

Pour plus d´infos: www.aragon.es/ordesa

5.

Point d´observation Paso de la Inclusa.

OISEAUX DE MONTAGNE, TRADITION ET AUTHENTICITÉ PYRÉNÉENNE.

Localisation et accès
Depuis Aínsa, prendre la route A-138 en direction de la France. À Salinas de Sin, continuer sur la A-, vers la Vallée de Chistau. Vous passerez trois tunnels en roulant vers Plan. C´est après le troisième tunnel que vous garerez votre voiture, au niveau du premier virage, dans un élargissement juste avant de traverser le pont du río Cinqueta.

Coordonnées géographiques
42º 33´57.79” N 0º 17´27.39” E
Altitude: 1.042 mts.

Description de l´itinéraire
Mangeoire spécifique pour les charognards approvisionnée par les éleveurs locaux, avec une présence continue d´oiseaux nécrophages. Son emplacement dans un canyon fluvial avec d´importants précipices, favorise la fréquentation des différentes espèces, indépendamment des apports d´aliments récents.

Valeurs ornithologiques
Colonie de vautours fauves, présence coutumière de gypaètes barbus jeunes et adultes, un couple de percnoptères d´Égypte, milans royaux, milans noirs et corbeaux. Lieu favorable pour observer d´autres oiseaux rupicoles tels l´aigle royal, le faucon pèlerin, le martinet à ventre blanc, l´hirondelle des rochers, le merle bleu ou le tichodrome échelette (ce dernier en dehors des périodes reproductrices).

Phénologie du parcours
Peut se faire pendant toute l´année. En hiver, il est conseillé de porter des vêtements chauds car il fait froid dans ce point d´observation, situé dans une zone ombragée au fond de la vallée. Les jours où la nourriture est apportée aux rapaces ne sont pas fixes. Par conséquent, la visite à cet endroit, ne devrait pas tenir compte de cette possiblité.

Particularités et valeurs environnementales
Le Paso de la Inclusa donne accès à l´une de ces vallées qui maintiennent leurs activités liées à l´élevage et les activités agricoles traditionnelles. Son emplacement entre les falaises rocheuses et plusieurs massifs montagneux en font un point de grand intérêt pour observer les gypaètes barbus, d´âges différents. Cet endroit, de même que l´ensemble de la vallée, constituent l´enclave parfaite pour l´observation d´oiseaux des montagnes pyrénéennes, aussi bien dans d´environnement rupicole que forestier ou de haute montagne.

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE

Information et réservations

Peaux photographiques pour les oiseaux de charogne d’Ainsa

Cette mangeoire dispose d’une offre de « cachettes » ou cachettes photographiques avec des cristaux « espions », situés à l’intérieur du point d’alimentation, qui permet l’observation et la réalisation de séances photographiques et le tournage des « pitances » à moins de 20 mètres de espèces emblématiques de l’avifaune nécrophage d’intérêt communautaire telles que les vautours fauves, les gypaètes barbus, les vautours d’Egypte, les cerfs-volants noirs et blancs et aussi les renards. Il dispose d’une fontaine à boire pour les petits oiseaux sauvages (huppes, pies-grièches, veaux etc …). Deux peaux avec une capacité de 4 et 5 personnes.
Le coût par personne est de 50 €, ce qui fait de la personne un partenaire / collaborateur de la FCQ durant l’année en cours avec le droit d’accueillir chemise, bulletins périodiques et autres avantages de l’entité. Les frais payés donnent droit à différentes sessions au cours d’une même année contribuant au maintien de ce projet de conservation.

UTC
Jan
Fév
Mar
Avr
Mai
Juin
Juil
Août
Sep
Oct
Nov
Déc
2018
2019
2020
2021
lun
mar
mer
jeu
ven
sam
dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Hébergement à la station biologique de Monte Perdido

Hébergement spécialisé pour les ornithologues et les naturalistes dans l’un des meilleurs endroits au monde pour l’observation et la photographie du gypaète barbu et d’autres oiseaux de montagne dans le parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu. C’est une maison traditionnelle d’architecture pyrénéenne pouvant accueillir des groupes jusqu’à 26 personnes. Elle dispose d’une salle audiovisuelle, d’une bibliothèque et d’un coin ornithologue, wifi, et de sentiers interprétés pour l’observation des mammifères et des papillons grâce à une microréservation. Le coût approximatif par nuit et par personne est de 20 €.

Plus d’informations sur: www.aragon.es/ordesa

Nombre / First name*

Apellido / Last Name

DNI / Passport number (in order to manage your application of permits)

Teléfono/Phone

Email*

(*Campos requeridos)

Comentarios / Comment

Eco Musée de la Faune Pyrénéenne du château d’Aínsa

Centre d’interprétation sur la faune pyrénéenne, l’exposition traduite en trois langues comporte trois parties bien différenciées des étages bioclimatiques, audiovisuelle sur la biodiversité pyrénéenne et un parc zoologique d’oiseaux de proie irrécupérables avec une visite guidée. La visite dure environ 45 minutes à 1 heure et est au prix de 4 € / personne. Les groupes concertés bénéficient d’une réduction de 25% pour les groupes de plus de 20 personnes. Accessibilité pour les handicapés et le contenu en braille. C’est également le siège du Centre des oiseaux des Pyrénées avec des informations spécialisées sur la ressource ornithologique et des activités complémentaires à différents moments de l’année (consulter).

Nombre / First name*

Apellido / Last Name

DNI / Passport number (in order to manage your application of permits)

Teléfono/Phone

Email*

(*Campos requeridos)

Comentarios / Comment

Galerie multimédia

Téléchargements

Folleto Pirineos Bird Center | Español
Brochure Pirineos Bird Center | English
Brochure Pirineos Bird Center | Français
Folleto de la Estación Biológica Monte Perdido | Español
Folleto del Eco Museo de la Fauna Pirenaica / Pirineos Bird Center | Español
Directorio de establecimientos turísticos del Pirineos Bird Center | Español

Code éthique de l´observateur de rapaces

Le respect envers la nature doit prévaloir sur toute activité faite dans ce cadre. En tant qu´amoureux de la nature, nous devons maintenir les plus hauts standards dans différents domaines d´activité, en vue d´être un exemple d´intégrité et de comportement pour l´ensemble de la société.

  1. La connaissance amortit les impacts. L´observateur d´oiseaux doit connaître le comportement, la biologie et les besoins des espèces.
  2. Notre comportement doit être exemplaire. Nous devons avoir les autorisations requises et connaître les lois des endroits que nous visitons.
  3. Si vous vous approchez trop près des oiseaux, cela les perturbe particulièrement. C´est la raison pour laquelle il faut éviter cette situation qui déclenche stress,intimidation et la modification de l´activité en cours.
  4. Une attention particulière doit être accordée dans les circonstances où les oiseaux pourraient être plus vulnérables, par exemple lors des époques de nidification ou conditions météorologiques adverses.
  5. Les Centres spécialisés qui s´occupent d´espèces animales en captivité, ont une norme précise que nous devons connaître et respecter. Les fonctions éducatives et de conservation de ces centres doivent prévaloir sur les autres.
  6. Face à toute infraction ou tout acte en marge de la légalité en vigueur, que d´autres observateurs pourraient commettre, nous devons en informer les agents de protection de la nature.
  7. Il est important de noter d´une façon détaillée les informations sur les oiseaux marqués ou bagués, et de les transmettre au PBC. Ces renseignements sont d´une grande utilité pour le suivi et la préservation de ces oiseaux.

Code éthique de l´observateur de rapaces

Le respect envers la nature doit prévaloir sur toute activité faite dans ce cadre. En tant qu´amoureux de la nature, nous devons maintenir les plus hauts standards dans différents domaines d´activité, en vue d´être un exemple d´intégrité et de comportement pour l´ensemble de la société.

  1. La connaissance amortit les impacts. L´observateur d´oiseaux doit connaître le comportement, la biologie et les besoins des espèces.
  2. Notre comportement doit être exemplaire. Nous devons avoir les autorisations requises et connaître les lois des endroits que nous visitons.
  3. Si vous vous approchez trop près des oiseaux, cela les perturbe particulièrement. C´est la raison pour laquelle il faut éviter cette situation qui déclenche stress,intimidation et la modification de l´activité en cours.
  4. Une attention particulière doit être accordée dans les circonstances où les oiseaux pourraient être plus vulnérables, par exemple lors des époques de nidification ou conditions météorologiques adverses.
  5. Les Centres spécialisés qui s´occupent d´espèces animales en captivité, ont une norme précise que nous devons connaître et respecter. Les fonctions éducatives et de conservation de ces centres doivent prévaloir sur les autres.
  6. Face à toute infraction ou tout acte en marge de la légalité en vigueur, que d´autres observateurs pourraient commettre, nous devons en informer les agents de protection de la nature.
  7. Il est important de noter d´une façon détaillée les informations sur les oiseaux marqués ou bagués, et de les transmettre au PBC. Ces renseignements sont d´une grande utilité pour le suivi et la préservation de ces oiseaux.